Yoga débutants #1 : comment se lancer ?

instinctyoga-debutant-commencer

C’est LA question qu’on me pose régulièrement sur Instagram : « Je suis débutant / débutante, as-tu des conseils pour commencer le yoga ?  » De très près suivie par « J’aimerais me mettre au yoga mais je n’ose pas » et « Je ne peux pas faire de yoga car je ne suis pas assez souple ».

Voici donc quelques points pour vous aider dans vos réflexions.

Comment oser ?

Je suis désolée de vous l’annoncer ainsi, mais il n’existe aucune solution miracle pour se lancer.

Se mettre au yoga c’est comme un peu tout dans la vie : à un moment donné il faut arrêter de tergiverser et faire le grand saut. Avec du recul vous verrez d’ailleurs qu’il n’était pas si insurmontable ! Sinon on peut hésiter pendant des années et passer à côté de quelque chose qui pourtant peut nous faire énormément de bien. Nous avons toutes et tous peur, et ce n’est pas grave… c’est même tout à fait normal.

Comme pour toute activité, il est nécessaire de se motiver à pratiquer régulièrement pendant une certaine période afin de créer une nouvelle habitude.

Sachez qu’il faut suivre plusieurs cours avant de se sentir à l’aise : il s’agit de mouvements inédits, il faut le temps de retenir le nom des postures principales.

Si cela vous inquiète, vous pouvez regarder quelques videos pour débutant.e.s sur YouTube, cela vous permettra de vous familiariser avec quelques noms de base : posture de l’enfant, chien tête en bas, cobra, chien tête en haut, guerrier 1, guerrier 2, triangle, chaise… ainsi que les fameuses salutations au soleil. Ce sera déjà plus que suffisant ! Je n’en connaissais pas moi-même autant lorsque j’ai commencé.

Je peux vous garantir qu’en cours personne n’est là pour juger les autres : tout le monde est déjà très occupé avec sa propre pratique, pas le temps de niaiser en se comparant et encore moins en se moquant. Gardez en tête aussi que le yoga va bien au-delà des postures (qu’on appelle les asanas) : c’est une véritable philosophie de vie dans laquelle la critique méchante et gratuite n’a certainement pas sa place.

Vous avez peur d’être perdu.e pendant le cours ? Vous le serez probablement (vous le savez, je n’aime pas mentir !) J’ai plusieurs années de pratique assidue à mon actif et pourtant il m’arrive aussi d’être perdue en cours avec des variations de posture que je ne connais pas. Je ne trouve pas ça inquiétant, mais stimulant.

Nous restons éternellement des apprentis et à chaque pratique nous mettons notre ego de côté pour retrouver curiosité, conscience et humilité. C’est ce qui rend cette discipline si belle et enrichissante.

Quid des préjugés ?

Je ne suis pas assez souple

C’est pour ça qu’on fait du yoga.

Je ne suis pas assez fort.e

C’est pour ça qu’on fait du yoga bis.

J’ai une scoliose / cyphose / les pieds palmés / les doigts crochus…

C’est pour ça qu’on fait du yoga ter, sauf contre-indication médicale évidemment. Mais bizarrement la plupart du temps ce sont les médecins, ostéopathes, kinésithérapeutes… qui suggèrent aux gens d’aller faire du yoga. Plutôt bon signe, non ?

Ça ne bouge pas assez pour moi / Le yoga ce n’est pas du sport

Ah ah ah venez en cours et on en reparlera !

C’est pour les filles

Sérieusement ??… Cette remarque est dictée soit par la misogynie (je ne vous félicite pas…) soit par la crainte de ne pas assurer (mais tout va très bien se passer). Encore une fois venez en cours pour voir. Il est vrai que pour le moment en France il y a davantage de femmes que d’hommes, mais le yoga s’adresse véritablement à tout le monde.

Je n’ai pas le temps

Un peu d’honnêteté, vous avez le temps de regarder votre téléphone, Netflix et j’en passe donc vous avez le temps de faire du sport. Allons allons…

Je ne sais/peux/veux pas méditer

Lors d’un cours collectif nous ne restons pas assis immobiles dans la posture du lotus à méditer (d’ailleurs j’enseigne très rarement le lotus mais c’est une autre histoire) La raison d’être du yoga est justement de calmer les agitations du mental pour parvenir petit à petit à un état plus propice à la méditation… éventuellement.

J’ai connu quelqu’un qui faisait du yoga et qui était bizarre / hippie / dans une secte

Ai-je vraiment besoin de réagir à ça ? #unpeudesérieuxvoyons Faites-vous votre propre opinion.

Je fais déjà du sport

Justement, c’est un excellent complément. Ami.e.s coureur.se.s je vous salue, mais cela vaut pour tout le monde. Les personnes qui font de la danse ont beaucoup à y gagner également, bien que dans la croyance générale les deux disciplines soient proches.

J’ai testé une fois en initiation entreprise / salle de sport et c’était moyen

Allez tester en studio pour changer, et expérimentez différents styles. Il existe tellement de formes de yoga et tellement de méthodes d’enseignement… chacun.e peut trouver ce qui lui convient le mieux avec un peu de bonne volonté.

Quels sont les bienfaits du yoga ?

Quel que soit le type de yoga pratiqué, les bénéfices peuvent être nombreux. Libre à vous ensuite de creuser plus ou moins le sujet. J’ai choisi ici (tout à fait arbitrairement) de distinguer cinq niveaux de bienfaits, du plus évident au plus subtil.

  • Le corps

Le yoga peut beaucoup vous aider en cas de problèmes de dos, en permettant de travailler un meilleur équilibre du corps mais également de dénouer les tensions. Ce n’est pas pour rien qu’il est si fréquemment conseillé par le corps médical. Une pratique régulière augmente la mobilité, la santé des articulations, la souplesse et la force en général. Vos muscles posturaux profonds seront ravis.

  • Le mental

Le yoga est recommandé pour lutter contre le stress et améliorer la qualité du sommeil. Le fait de réapprendre à respirer, de concentrer son attention pendant un certain temps sur les mouvements du corps et le moment présent permet en effet d’apaiser le mental. Vous pourrez également gagner un peu plus de concentration et, qui sait, des prises de décision plus affûtées.

  • Les émotions

Avec la pratique du yoga, vous disposez d’un espace de confiance incomparable dans lequel le relâchement des émotions peut se produire, si vous le souhaitez. Le fait de mettre en mouvement certaines parties du corps, de revenir à l’observation des sensations, peut être très libérateur #reconnexion. Vous observerez également une meilleure faculté à prendre du recul par rapport à certaines situations. Le fait de se respecter (son corps, son énergie, ses limites) peut vous imprégner et vous accompagner dans d’autres moments, hors de votre tapis de yoga. Le fait de gagner force et fluidité peut se répercuter dans le cadre d’une vision plus large du quotidien.

  • Les relations humaines

Si vous êtes moins stressé.e et que vous prenez davantage de recul sur les choses, que votre corps et votre esprit ressentent un apaisement bien mérité, vos relations avec les autres ne s’en porteront probablement que mieux. La pratique du yoga challenge l’ego, nous remet à notre juste place, mais permet aussi de (re)trouver une saine estime de soi. Idéal pour échanger plus efficacement avec les autres.

  • La quête de sens

Lorsque vous commencez à faire le lien entre l’apprentissage sur votre tapis de yoga et l’expérience de vie quotidienne, lorsque vous ressentez grâce à la pratique un sentiment d’interconnexion non seulement avec les autres participants mais aussi avec les différents constituants de cette planète et de l’Univers en général, alors de nouveaux horizons s’ouvrent. Encore une fois : si vous le souhaitez. Nous pourrions parler ici de spiritualité non religieuse. Vous trouvez ce discours complètement perché ? Peut-être… Pratiquez assidûment et on en rediscutera !

Quel style de yoga choisir ?

Je conseille d’en tester plusieurs au début, avant de se concentrer sur un ou deux styles par la suite. On propose souvent le Hatha pour commencer, mais n’hésitez pas à aller vers ce qui vous attire le plus. Pour mes premiers cours j’avais suivi du Vinyasa et du Hatha : honnêtement si j’avais commencé uniquement avec du Hatha je n’aurais peut-être jamais poursuivi (alors que maintenant j’aime beaucoup prendre un cours de Hatha de temps à autre). Testez différents styles et différent.e.s professeur.e.s. Pour un même type de yoga, le cours peut totalement changer selon la personne qui l’enseigne.

Si vous trouvez un studio qui propose un format pour débutants, allez-y ! Même si vous êtes sportif.ve et que vous pensez qu’il vous faut quelque chose de plus corsé : prenez le temps de quelques cours afin de poser d’abord de bonnes bases. Vous pourriez être surpris.e par l’effort que cela vous demandera déjà.

Je vous présente ci-après quelques styles de yoga. Les définitions peuvent varier : gardez en tête qu’il s’agit de simples descriptions, donc forcément réductrices par rapport à l’expérience de pratique.

🍀 Hatha

La forme de yoga la plus connue et pratiquée sous nos latitudes. Elle est présentée comme l’une des plus « douces », mais vous verrez si vous trouvez ça vraiment doux… car les postures sont tenues assez longtemps (j’ai été à des cours où il s’agissait de cinq longues respirations, d’autres dix et certains de trois minutes !) Le fait de pratiquer lentement et dans un environnement calme participe à rendre le Hatha yoga accessible au plus grand nombre.

🍀 Ashtanga

Basé sur des séries rigoureuses d’enchaînements de postures et de respiration. La première série est déjà un sacré boulot ! Forme de yoga exigeante et physique, certaines personnes accrocheront immédiatement à son état d’esprit. MySore est une pratique libre d’Ashtanga, encadrée par un.e professeur.e expérimenté.e, qui permet d’avancer à son propre rythme et se pratique traditionnellement six jours sur sept. Certains studios le proposent sur Paris, par exemple le studio Yoga Village, sous la houlette de l’extraordinaire Patrick Frapeau.

🍀 Vinyasa

Il est courant désormais d’associer le yoga Vinyasa à un yoga dynamique rapide. Pourtant le vinyasa est avant tout un enchaînement de postures en conscience avec la respiration. Il n’est donc pas nécessairement rapide, ni chorégraphié comme une danse (description que l’on voit souvent pour du Vinyasa). La manière de séquencer le cours est très importante. Evolutif et progressif, le Vinyasa ou Vinyasa Flow permet adaptation, créativité et peut s’avérer étonnamment physique, souvent avec un fond musical. C’est le yoga que je pratique. Il existe différentes branches et appellations : Lotus flow, Prana Flow, Liquid Flow, Power Flow…

instinctyoga-baby-grasshopper
Voyez ma joie en baby grasshopper

🍀 Jivamukti

Une méthode new-yorkaise moderne puisqu’elle date seulement des années 90. Chaque mois un thème est abordé en classe et présente des aspects de la philosophie du yoga à mettre en place également hors du tapis, au quotidien. Ce thème est défini au niveau international : il s’agit d’un style très coordonné et codifié. L’enchaînement des postures est technique et intense, les torsions y sont souvent très présentes, et ça chante joyeusement a minima en début de cours. La réalisation personnelle est l’un des objectifs affichés de la pratique.

🍀 Kundalini

Une vocation première énergétique, émotionnelle et spirituelle. En quelques mots réducteurs, la Kundalini est la déesse-serpent logée à la base de la colonne vertébrale. Elle représente l’énergie vitale, que l’on cherche à éveiller en suscitant son ascendance le long des différents chakras jusqu’au chakra coronal (oui oui je sais… du calme, c’est une image). Des postures mais aussi des chants, des exercices de respiration intenses, des mouvements répétitifs… y sont pratiqués dans cet objectif. Les participant.e.s sont généralement habillés en blanc ou de couleur claire. On y trouve une forme de dévotion totalement non religieuse : un lâcher prise pour se remettre au flow de l’Univers.

🍀 Iyengar

BKS Iyengar est une véritable légende de la transmission du yoga, ses livres sont des incontournables. Sa méthode est centrée sur l’alignement « correct » du corps et utilise de nombreux accessoires. Non seulement les traditionnels blocs, sangles, couvertures… mais aussi des chaises ou même des supports muraux comme des cordes (intimidant mais efficace). Rigueur et haute discipline sont de mise. Les exercices de respiration (pranayama) occupent une place de choix dans la recherche d’un meilleur équilibre physique et mental.

🍀 Pratiques « statiques »

Mentionnons ici rapidement le Yin yoga et le Restoratif. Ces pratiques sont un excellent complément à toute pratique « yang » (yoga mais pourquoi pas également d’autres sports), en agissant sur le système nerveux par le positionnement du corps dans des postures tenues longuement, avec support. Cette délicieuse lenteur méditative peut s’avérer difficile au début, presque insupportable pour les hyperactif.ves. Et pourtant ils/elles en bénéficieront particulièrement dans notre société où tout va vite, vite, toujours plus vite.

Je n’adhère pas vraiment à la vision du Yin yoga présenté comme étant un moyen d’acquérir davantage de souplesse (je ne dis pas que c’est faux, simplement cela ne me paraît pas être le premier argument, bien au contraire), même si l’attrait ainsi marketé est indéniable pour les personnes qui n’imaginent pas payer un cours dans lequel ils ont l’impression de ne rien faire. Et pourtant, tellement de choses s’y passent…

Le yoga, un sport de luxe ?

Ah le prix… J’entends si souvent dire que le yoga est trop cher. J’ai simplement envie de répondre que oui, sans doute, mais c’est aussi une question de priorités. Beaucoup d’argent part parfois dans des sorties et des achats non nécessaires, pas vrai ?

Ici nous parlons de santé durable, de bien-être, de sérénité, de qualité de sommeil, de respiration, de mobilité articulaire, de posture… Nous parlons de professeur.e.s qui investissent du temps, de l’argent, de l’énergie dans leur propre formation et la préparation de cours de qualité.

Sincèrement, tant que l’on a pas expérimenté ce métier, il est difficile de comprendre l’investissement que cela représente. Les frais sont élevés et l’enseignant.e engage pleinement sa personne, pour une rémunération déjà faible compte tenu de toutes les charges inhérentes au statut d’entrepreneur.e.

Faites la liste de vos dépenses annexes (un café par ci, un resto par là, des courses pas très bien gérées, un peu de gaspillage…) et voyez dans quoi vous voulez mettre votre argent. Quelle est votre priorité ? Peut-être que ce ne sera pas le yoga et c’est votre droit.

Mais gardez en tête que tout travail mérite rémunération et si évitez d’insister auprès des enseignant.e.s pour obtenir du moins cher, du gratuit, des négociations en tous genres… en dénigrant leur travail (ça vaut pour toutes les professions indépendantes). Je vous le dis amicalement mais fermement : c’est tout simplement irrespectueux #sorrynotsorry

Un peu de recul ?

Vous ne jouez pas votre vie. Vous allez simplement explorer quelque chose de nouveau et vous découvrir un peu plus. Sortir de sa zone de confort, n’est-ce pas l’essence même de l’évolution personnelle ?

Donc respirez et lancez vous : c’est « juste » du yoga.

Tout ce que vous risquez, c’est d’avoir peut-être une très bonne surprise.

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Céline
    1 août 2019 at 18:02

    Excellent article Sephora !
    A partager ❤️

    • Reply
      instinctyoga
      1 août 2019 at 21:54

      Oh merci beaucoup pour ta lecture Céline ! Voilà qui me fait très plaisir car j’y ai passé pas mal de temps 😉 Des bises.

  • Reply
    MarieAym
    1 août 2019 at 23:02

    C’est tellement bien dit et expliqué!
    Comme pour beaucoup de nouvelles pratiques et habitudes de vie : se lancer, expérimenter, prendre de la distance sur ses ressentis… et puis ton intention de ton article – et j’imagine de ta pratique (enfin ce que j’en perçois) ne pas se prendre la tête. Et ça, c’est chaud souvent :)) Merci.

    • Reply
      instinctyoga
      2 août 2019 at 16:18

      En effet ! On se prend déjà assez la tête comme ça au quotidien, pas vrai 😉 Explorer est l’un de mes mots favoris et ce qui j’aime mettre en place autant que possible. Le yoga est merveilleux pour cela (entre autres !). Je suis heureuse que cela se ressente en lisant l’article. Merci beaucoup pour ta lecture et d’avoir pris le temps de m’écrire 🙂

    Leave a Reply